Le siège du PS vendu pour presque 50 millions d'euros

C'est une décision difficile que le Parti Socialiste a dû prendre pour survivre. Endetté, le parti a décidé de vendre son emblématique place forte de Solférino, pour une somme record.

45,5 millions d'euros. C'est la somme que le nouveau propriétaire de l'ancien siège du PS a dû dépenser pour obtenir le célèbre bâtiment. "Après un processus de 3 mois et au regard de l'étude des offres fermes déposées, le Parti socialiste a décidé de retenir de manière définitive celle de la société APSYS, Foncière française de développement à capitaux familiaux, qui, outre le fait de respecter le cahier des charges, s'est avérée la mieux-disante : proposition d'un prix net vendeur de 45 550 000 eurosa détaillé le Parti Socialiste dans son communiqué du 10 décembre.

Des comptes dans le rouge

Après les différentes campagnes électorales menées au cours des dernières années, le Parti Socialiste a vu ses comptes en banque très vite basculer dans le rouge, ce qui a obligé les membres du parti à faire des sacrifices. Toujours selon ce communiqué, la décision "a été prise pour des raisons financières après la baisse des dotations publiques suite aux résultats des élections présidentielle et législatives, ainsi que politiques en vue de disposer d'un nouveau siège adapté pour un Parti socialiste refondé". De cette manière, le parti de gauche souhaite s'offrir un visage neuf afin de tenter de reconquérir les électeurs et les sièges de l'Assemblée nationale. 

Rubriques

Société