Les gels lubrifiants remboursés ?

La directrice du Sidaction explique dans le HuffPost pourquoi elle souhaite que le gel lubrifiant soit également remboursé par la sécurité sociale, au même titre que les préservatifs. 

Après l'annonce d'Agnès Buzyn concernant le remboursement des préservatifs sur prescription médicale, la directrice générale de Sidaction, Florence Thune, explique pourquoi selon elle les gels lubrifiants intimes devraient également faire l'objet de ce traitement. 

"Aujourd'hui il faut travailler sur la sexualité et le plaisir qui va avec, et pas uniquement faire peur sur la question du VIH", soutient ainsi Florence Thune, qui salue tout de même cette annonce de la ministre de la Santé. Il faut insister sur le côté "ludique" du préservatif, et donc rembourser par la même occasion les gels lubrifiants dans cette logique de plaisir, mais également pour des raisons de santé. 

Des gels lubrifiants servant également à limiter les risques d'infections par le VIH

"On sait aussi que les risques d'infections par le VIH sont augmentés en cas de lubrification insuffisante et notamment dans le cas de rapport homosexuel", rappelle la directrice générale de Sidaction. 

Sidaction rappelle également qu'en matière de prévention du sida, seulement 79% des jeunes estiment être bien informés (selon une récente étude Ifop-Bilendi). Un chiffre en baisse de 10 points par rapport à une enquête similaire menée en 2009. En France, 173 000 personnes vivent avec le virus. 

Rubriques

Société