Les selfies plus mortels que les requins

Etre narcissique tue...

L'étude menée par une revue indienne, le Journal of Family Medicine and Primary Care, parue cet été, révèle qu'entre octobre 2011 et novembre 2017, 259 personnes sont mortes en tentant de faire un selfie. Une pratique bien plus dangereuse que ne le sont les requins, qui en moyenne tuent six personnes par an. 

Pour parvenir à ce décompte, les chercheurs ont parcouru les données de la presse du monde entier, en cherchant des articles avec des mots-clés tels que "accident de selfie", "mort par selfie" ou encore "mort par mobile". Le nombre de morts par selfie comptabilisés ainsi est forcément en dessous de la réalité, soulignent les chercheurs, puisque les selfies n'apparaissent jamais comme cause officielle d'un décès dans les bases de données.

L'étude a tout de même mis en exergue une explosion des décès par selfie depuis 2016. En 2011, seules trois morts par selfie ont été répertoriées, contre 50 en 2015 et 98 en 2016. En 2017, 93 cas de selfies mortels ont été comptabilisés...

L'étude révèle également que les moins de 30 ans, plus enclins à se prendre en selfie, sont les plus touchés par ce phénomène, l'âge moyen d'un mort par selfie s'élevant à 22,94 ans. 

Rubriques

Société