Ségolène Royal menacée : « on peut la démissionner, aussi »

Ségolène Royal en agacerait plus d'un au gouvernement...

L'ambassadrice aux pôles Arctique et Antarctique ne fait visiblement pas l'unanimité auprès des élus qui la côtoient, comme le révèle Le Parisien, en kiosque ce mardi 26 décembre.

En effet, les propos de certains ministres rapportés par le quotidien démontrent que Ségolène Royale déclenchent chez plusieurs élus un fort sentiment d'hostilité, si l'on peut dire ainsi, et ce n’est rien de le dire : "Elle a voulu être ambassadeur, elle a un devoir de silence. Si elle veut parler, qu'elle se fasse réélire. On peut la démissionner aussi !". Voilà qui a le mérite d'être clair.

Ségolène Royale "omniprésente" ?

Ce membre du gouvernement n'est pas le seul à ne pas adhérer à la manière de faire de l'ancienne ministre de l'Environnement. Pour un autre ministre, Ségolène Royale est tout simplement "omniprésente". "Elle est épouvantable !", a-t-il lancé, avant de préciser : "C'est facile de faire la grande combattante qui multiplie les annonces. Nous, on assume de dire des choses compliquées."

Mais ce n'est pas tout, selon un membre de l'exécutif, Nicolas Hulot aussi ne pourrait plus supporter sa collègue. "Il en a marre", a affirmé cette même source au quotidien, avant d'ajouter : "Elle veut faire croire qu'elle est toujours ministre de l'Écologie. Elle pense qu'elle a marqué le siècle dans ce ministère." 

"Avec tout ce que j'ai vécu, je n'ai plus rien à prouver"

Des critiques face auxquelles Ségolène Royale a semble-t-il choisi de répliquer en se moquant de la "jalousie" de certains élus. "Ils ne m'enlèveront pas ma bonne humeur. Avec tout ce que j'ai vécu, je n'ai plus rien à prouver", assure-t-elle...

Rubriques

Société