Saratov Airlines : les derniers mots du pilote juste avant le crash

Les derniers mots du pilote quelques secondes avant le crash fatal de l'appareil de la Saratov Airlines montrent que ce dernier a cherché désespérément à reprendre de l'altitude...

Trois semaines après le crash d'un avion de ligne de la compagnie Saratov Airlines, l'enquête pour tenter de comprendre les circonstances qui ont amené à l'issue fatale se poursuit. Les enquêteurs ont récemment pu prendre connaissance du contenu des boîtes noires de l'avion, qui s'est écrasé près de Moscou. Ils ont ainsi pu écouter les derniers échanges du commandant de bord, Valery Gubanov, avec son copilote. Des échanges retranscrits par RBC, qui montrent que les deux hommes ont cherché coûte que coûte à reprendre de la hauteur, en vain.

«C'est fini, nous sommes foutus»

«Je comprends que tu voulais... mais au lieu de cela, tu descends», a dit Gubanov à son acolyte. «Pourquoi tu descends? Où? Altitude! Altitude! Altitude!». Puis juste avant que l'enregistrement ne coupe, on entend le pilote s'exclamer : «C'est fini, nous sommes foutus». Une conversation certifiée authentique par l'Agence fédérale du transport aérien et le Comité intergouvernemental d'aviation.

Le mois dernier, quelques heures après le crash qui avait coûté la vie à 71 personnes, les enquêteurs avaient fait savoir que l'accident tragique était probablement dû au givrage de sondes de vitesse Pitot. Le biréacteur Antonov An-148 de la compagnie Saratov Airlines, mis en service en 2010, s'était alors écrasé près de Moscou seulement quelques minutes après avoir décollé de l'aéroport de Domodedovo. Les 65 passagers et les 6 membres d'équipage avaient tous péri dans la catastrophe aérienne.

Rubriques

Société