Salvador : après une fausse couche, une femme est condamnée à 30 ans de prison

À Salvador, en Amérique Centrale, une femme a été condamnée à 30 ans de prison pour avoir fait une fausse couche sur son lieu de travail.

C'est une terrible défaite pour les défenseurs de Teodora Vasquez. La jeune femme a été accusée d'homicide par un tribunal de Salvador après avoir fait une fausse couche dans les toilettes de l'endroit où elle travaillait. Condamnée en première instance à 30 ans de réclusion pour homicide volontaire, cette condamnation a été confirmée en appel par les juges de l'état d'Amérique Centrale. "Le tribunal a estimé que la (première) condamnation devait être confirmée", ont-ils déploré. C'est une véritable claque pour les défenseurs de l'avortement qui n'est pas autorisé dans le pays et qui est même considéré comme un "homicide aggravé".

Déjà 10 ans passés en prison

Teodora Vasquez a déjà passé 10 ans en prison pour un crime qu'elle n'a pas commis. En effet, le jour où sa fauche couche a eu lieu, elle a tenté à plusieurs reprises d'appeler les urgences, qui n'ont jamais répondu. "Qu'ils m'accordent ma liberté, car je suis innocente, car j'ai une famille pour laquelle je veux me battre, car j'ai des gens qui m'aiment et j'ai besoin d'être avec eux", avait-elle déclaré quelques jours avant que les juges ne rendent leur verdict en sa défaveur. 

Rubriques

Société