Rugby : la France organisera la Coupe du monde 2023 !

La France a déjoué tous les pronostics en remportant l'organisation en 2023 de la deuxième Coupe du monde de rugby de son histoire, après avoir accueilli celle de 2007. Une victoire inattendue, alors que l'Afrique du Sud et l'Irlande, pourtant considérées comme les grands favoris, se voyaient déjà l'organiser.

À Londres, les votants n'ont eu que faire des recommandations de World Rugby qui le 31 octobre dernier conseillait de confier l'organisation de la compétition à l'Afrique du Sud, qui l'avait déjà remporté en 1995. Après avoir accueilli la Coupe du monde de rugby en 2007, la France a donc été choisie une deuxième fois ce mercredi 15 novembre. Le pays accueillera donc en moins d'un an deux compétitions mondiales majeures : la Coupe du monde de rugby en septembre et octobre 2023 et les jeux Olympiques de Paris en 2024.

 « Je ne sais pas si on est bon, mais le combat on aime ça »

Dès le premier tour, la candidature de la France pourtant classée deuxième lors du rapport d'évaluation, a récolté 18 voix et 24 voix au second tour, contre 15 pour l'Afrique du Sud. « Je suis fier. Merci à World Rugby qui a fait beaucoup, même s'il y a eu des incompréhensions », a déclaré Bernard Laporte à Londres. Le président de la Fédération française de rugby (FFR), devant Claude Atcher en larmes, faisait ainsi référence au rapport d'évaluation dans lequel la France était très critiquée pour ses carences en matière d'infrastructures par rapport à l'Afrique du Sud. Une évaluation qui ne l'a donc pas empêché de remporter l'adhésion des votants.

« Nous avons gagné la présidence depuis un an, et la Coupe de monde était notre premier dossier. Nous avions du retard, mais nous le devions pour le rugby amateur. C'est la victoire du rugby amateur » a également commenté Laporte.  « Je ne sais pas si on est bon, mais le combat on aime ça », a-t-il conclu.

Rubriques

Société