Rien ne va plus au Pakistan

Le Premier Ministre pakistanais Imran Khan appelle l’Occident à « cesser de blesser les musulmans en publiant des insultes sur le prophète Mahomet ». La cible, la France et les caricatures de Charlie. Ce premier ministre est entré en négociations avec le groupe religieux radical Tehrek-i-Labbaik ressemblant à Daesh. Quand on sait que le Pakistan est une puissance nucléaire, on peut avoir peur.

Rubriques

Société