Rien ne va plus à Miami

Dan Gelber, le maire de Miami Beach, a décrit l’essaim de Spring Breakers d’étudiants et d’étudiantes arrivant dans sa ville comme une menace pour la santé publique affirmant qu’il ne pouvait pas faire face à l’afflux. « Nous avons trop de gens, trop de gens qui veulent faire la fête en oubliant le virus » a déclaré le maire désespéré. Il ajoute même « A croire qu’ils veulent tous l’avoir et le transmettre afin de favoriser une sorte d’immunité collective. Ils n’ont pas conscience qu’ils vont tuer leurs proches ».

Rubriques

Société