Redoine Faïd en grève de la faim

Selon son avocat, l'ancien braqueur "ne pourra pas faire le moindre mouvement" en prison...

Alors que Redoine Faïd est de nouveau sous les barreaux après sa spectaculaire évasion et une cavale de 93 jours, son avocat déplore ses nouvelles conditions de détention. Incarcéré à la maison d'arrêt de Vendin-le-Vieil, le braqueur multirécidiviste "ne pourra pas faire le moindre mouvement", a dénoncé Me Chiche sur BFMTV.

"A chaque fois qu'il va devoir aller à la douche ou aux greffes, aux cabines pour discuter avec son avocat, il sera exporté par cinq personnes de l'administration pénitentiaire", a également précisé le conseil de Redoine Faïd, qui a annoncé ce lundi soir avoir entamé une grève de la faim pour "protester contre les conditions carcérales qui lui sont imposées à lui et à ses proches".

"La procédure qui s'ouvre sera l'occasion d'évoquer le sort que la France réserve à ses prisonniers", a enfin déclaré Me Chiche.

Trois individus suspectés d'avoir aidé Redoine Faïd dans sa cavale sont également mis en examen et incarcérés pour "association de malfaiteurs". Parmi eux, une jeune femme qui est suspectée d'avoir logé l'ex-braqueur durant sa cavale. 

Rubriques

Société