Le convoyeur de fonds prétend avoir été contraint par des malfaiteurs de détourner l'argent d'un convoi pour payer une rançon afin de libérer sa fille... Le père et la jeune femme ont tous les deux étaient placés en garde à vue à Lyon, ce lundi.  

Le père, convoyeur de fonds qui avait remis plusieurs millions d'euros à des malfaiteurs en échange de sa fille, la semaine dernière à Lyon, a été placé en garde à vue tout comme sa fille, ce lundi soir dans les locaux de la police judiciaire lyonnaise. Une source judiciaire indique qu'une troisième personne se trouve actuellement en garde à vue dans cette rocambolesque affaire. 

Jeudi 08 février dans la soirée, le père de famille, convoyeur de fonds en Suisse, avait remis à des malfaiteurs déguisés en faux plombiers le contenu de son convoi, afin d'obtenir la libération de sa fille, enlevée quelques heures plus tôt à Lyon et détenue en otage. La somme de la rançon est estimée entre 15 et 30 millions de francs suisses, soit entre 13 et 26 millions d'euros.

La jeune fille d'une vingtaine d'années avait par la suite était retrouvée par les gendarmes, au bord d'une autoroute le jeudi soir aux alentours de 21h40, non loin de la commune de Tramoyes. "Choquée", elle a raconté avoir été enlevée à 18h30 dans son appartement à Lyon, par deux hommes se faisant passer pour des plombiers. Elle a ensuite affirmé aux enquêteurs de la police judiciaire de Lyon avoir été séquestrée dans le véhicule de "personnes se disant en lien avec les ravisseurs", lesquelles avaient contacté son père par téléphone pour lui réclamer une rançon. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, le père a accepté de se rendre au rendez-vous fixé par les malfaiteurs, un parking sur l'autoroute A1. Là, il leur a remis le contenu de son fourgon rempli d'argent. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !