Le Rallye Dakar, un monstre de pollution

Le Paris-Dakar 2018 a débuté le samedi 6 janvier et durera jusqu'au 20 janvier. Malgré le fait que cette course soit l'une des plus populaires en France, elle est surtout l'une des plus polluantes au monde.

Avec "40 000 tonnes de CO2" dégagé par l'ensemble des voitures lors de ce rallye qui fête ses 40 ans cette année, le Paris-Dakar apparaît beaucoup moins attrayant. C'est sur France Info que Stéphen Kerckhove a dévoilé ce chiffre impressionnant. "Le rallye Dakar provoque directement et indirectement des dégâts qui sont de plusieurs ordres. Le Dakar va émettre directement près de 40 000 tonnes de CO2", a raconté le délégué général d'Agir pour l'environnement. 

L'organisation de la course tente de camoufler les dégâts

Toujours d'après Stéphen Kerckhove, les organisateurs du rallye Dakar tentent de "cacher l’impact direct de ce rallye spectaculaire. Malheureusement, c’est connexe à l’organisation de ce rallye que d’avoir un impact sur les écosystèmes, sur la biodiversité. Evidemment, quand des véhicules de plusieurs tonnes passent sur des milieux fragiles, cela va avoir un impact direct." 

Pour ce spécialiste, les sports mécaniques "ne préparent absolument pas la société à la transition écologique et énergétique. ll serait bien qu’aujourd’hui on soit en capacité de promouvoir des spectacles plus écologiques". De plus, cette course qui rassemble des professionnels de la conduite du monde entier a fait plus de 60 morts à travers le monde depuis sa création.

Rubriques

Société