Qui est Monsieur 13 août ?

La police des Bouches-du-Rhône a lancé un appel à témoins ce jeudi soir, dans le but d'identifier cet homme qui ne se souvient plus de son identité...

Qui est "Monsieur 13 août" ? C'est à cette question que tentent de répondre la Police Nationale des Bouches-du-Rhône, en lançant ce jeudi soir un appel à témoins sur les réseaux sociaux. Le but de l'opération ? "Lui redonner un nom et une vie sociale", peut-on lire. 

Car cet homme, recueilli dans une unité d'hébergements d'urgence à Marseille, le 13 août 2017, a par la suite été pris d'une terrible crise de nerfs pour laquelle il a été hospitalisé, quatre jours plus tard. Pris en charge à l'hôpital psychiatrique Edouard-Toulouse, l'individu, quasiment amnésique et complètement mutique, est depuis surnommé "Monsieur 13, août". 

"Le pire pour nous serait qu'il continue sa vie et meure sous un autre nom que le sien", estime la vice-procureur du tribunal de grande instance de Marseille, en charge de l'affaire suite à l'échec des comparaisons ADN avec le fichier national. Les recherches seront d'ailleurs prochainement étendues à toute l'Europe. "Si nous restons dans cette impasse, nous serons contraints de lui fabriquer une identité, si l'on peut dire, en se servant par exemple du prénom saint du calendrier, à la date à laquelle il a été découvert et de l'endroit où il vit", ajoute-t-elle.

Si "Monsieur 13 août" n'était pas identifié malgré l'appel à témoins et les recherches en Europe, il serait alors rebaptisé Hippolyte Toulouse. 

Rubriques

Société