En trimballant leurs flingues partout, les flics les perdent n’importe où…jusqu’au bois de Boulogne. Mortel !

Le pistolet automatique avec lequel, le 17 août, la prostituée transsexuelle Vanesa Campos a été tuée, au bois de Boulogne, était celui d’un policier !

Incroyable mais vrai !

Le 9 août, à 1h20 du matin, au même bois de Boulogne, un poulet en goguette après une journée de travail laisse dans sa voiture sa carte de police, son brassard et… son arme avec un chargeur.

De retour de sa petite virée, il découvre qu’il s’est fait barboter ce barda. La suite est connue…

Le préfet de police a de quoi être mal à l’aise !

Depuis que les flics, menace terroriste oblige, ont le droit de se balader enfourraillés en dehors des heures de boulot, on ne compte plus les flingues volés ou égarés : 24 depuis le début de l’année rien qu’en Ile-de-France.

Là, ça nous met en pétard !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !