Quand Eric Ciotti fait couper la ligne téléphonique de Christian Estrosi

La hache de guerre n'est pas prêt d'être enterrée...

Nouvel épisode dans le combat que se livrent les deux élus de droite, que nous intitulerons "friture sur la ligne Estrosi-Ciotti". Le Journal du Dimanche nous apprend qu'en juillet dernier, Éric Ciotti, trésorier de la fédération Les Républicains des Alpes-Maritimes, a volontairement cessé de payer les factures de téléphone et d'entretien de la photocopieuse de la permanence du maire de Nice, Christian Estrosi.

Eric Ciotti voulait ainsi faire payer à l'édile de Nice son soutien affiché à Emmanuel Macron, affirme le JDD.

Une guéguerre digne d'une "cour d'école"

« En tant que secrétaire départemental, j’ai considéré qu’à partir du moment où il avait apporté son soutien à nos adversaires, je n’avais plus à payer 4.000 euros par mois de frais pour sa permanence », a déclaré le député Les Républicains. Au siège parisien du parti, le trésorier de la fédération LR des Alpes-Maritimes ne cesserait de faire part de son agacement vis-à-vis de Christian Estrosi. Une guéguerre entre les deux élus qui serait « du niveau d'une cour d'école », rapportent des témoins au JDD.

Depuis la présidentielle, les relations entre le maire de Nice et le patron des Alpes-Maritimes ne font que se tendre un peu plus, chaque mois. Avec les prochaines élections en interne en 2018 et les municipales de 2020, la situation ne devrait pas s'arranger.

Rubriques

Société