"Je ne suis pas une victime", assure la mannequin d'origine nigérienne ayant participé à la récente pub de Dove, mettant ainsi à mal les multiples accusations de racisme qui pleuvent depuis la diffusion.

Si la nouvelle publicité de Dove s'est attirée une foule de critiques au sein de l'opinion publique, l'intéressée, elle, met en avant la bêtise de cette polémique. Née à Londres, élevée à Atlanta, Lola Ogunyemi pensait améliorer la représentation des personnes noires en tournant dans une pub pour la marque Dove. Mais suite à la publication d'une capture d'écran qui a fait le buzz, elle est devenue aux yeux des gens ce qu'elle-même assure ne pas être : une victime.

"Si tu cherches 'pub raciste' sur Google maintenant, le premier résultat est une photo de moi. (...) Certains ont appelé au boycott de Dove et des amis de partout dans le monde ont pris de mes nouvelles pour savoir si j’allais bien", a confié la jeune femme au Guardian mardi 10 octobre. "J'étais excitée de faire partie d'une pub qui promeut au contraire la force et la beauté de ma couleur de peau", explique-t-elle, ajoutant au sujet de cette pub : "J'ai adoré et tout mon entourage aussi."

La mannequin souligne aussi le fait que la capture d'écran qui a circulé ne constituait qu'une partie de la publicité, ce qui explique comment "elle a pu être mal interprétée". En effet, comme l'ont relevé nos confrères de Marianne, la controverse provient uniquement du fait que la fameuse capture d'écran effectue un hors-contexte pour le moins malhonnête.

"Ce montage n'était pas la pub de Dove. Celle-ci était à l'origine une vidéo de 3 secondes, postée sur Facebook et qui montrait trois femmes - l'une noire, l'une rousse, la dernière brune à la peau mat -, retirant chacune à leur tour un t-shirt à la couleur de leur peau. Le message étant : que vous ayez une peau de noire, de rousse ou de brune, Dove est bon pour vous. Le tout étant destiné à tourner en boucle, de sorte que les trois femmes se succèdent à l'infini", a ainsi analysé Thomas Vampouille, rédacteur en chef adjoint du site Marianne.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !