L'étudiante en licence des métiers du sport s'était noyée alors qu'elle était sous la surveillance de l'enseignant de 56 ans. Ce dernier, au lieu de surveiller ses élèves, était en train d'échanger des SMS avec sa maîtresse. 

Ce mardi, un professeur de natation de 56 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Reims. En janvier 2016, l'une de ses élèves, étudiante en deuxième année de Staps (licence de sciences et techniques des activités physiques et sportives), s'était noyée pendant un exercice d'apnée. La jeune femme, prénommée Marine, était alors sous la surveillance de l'enseignant.

Le professeur n'a pas remarqué qu'une élève ne remontait pas à la surface

La justice a estimé que le professeur de natation n'était pas correctement placé pour pouvoir surveiller l'ensemble de ses élèves, de plus, l'homme était en train d'échanger des SMS avec sa maîtresse lorsque le drame s'est déroulé. L'enseignant n'a même pas remarqué que la jeune femme ne remontait pas à la surface et il n'a pas non plus recompté ses élèves à la fin du cours. 

Le professeur de natation a admis ses erreurs : "Je ne me vois pas enseigner à nouveau la natation. Je ne me remettrai jamais de ce drame et je tiens à m'excuser", a-t-il déclaré. 

Une autre audience aura lieu en septembre prochain afin de déterminer d'un éventuel dédommagement financier accordé à la famille de la victime.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !