Dans une étude rendue publique ce mardi, le Conseil de l'Europe souligne que « seuls le Danemark et les Pays-Bas ont assez de places pour avoir un seul prisonnier par cellule »...

Les prisons en Europe sont au bord de la rupture. D'après une étude du Conseil de l'Europe, publiée ce mardi, le nombre de détenus dans les pays européens ne cesse de croître depuis 2016 et les établissements pénitentiaires sont surpeuplés dans plusieurs pays, notamment en France et en Belgique.

« Au 1er septembre 2016, il y avait 859.102 personnes détenues en Europe, soit 18.454 de plus qu’en 2015 », explique le Conseil dans son rapport, soit une augmentation de près de 2,2% des détenus d'après les statistiques de 52 administrations pénitentiaires des États membres du Conseil de l'Europe.

D'importants problèmes de surpeuplement carcéral dans les prisons européennes

Les statistiques révèlent que la majorité des personnes incarcérées sont des hommes d'un âge médian de 35 ans. Ils sont dénombrés à 1,5 million en 2016 contre 1,48 million en 2015. Avec en moyenne 92 prisonniers pour 100 places, « les prisons européennes sont presque pleines », note l'étude. Ce qui se traduit par d'importants problèmes de surpeuplement carcéral. « Seuls le Danemark et les Pays-Bas ont assez de places pour avoir un seul prisonnier par cellule », précise le directeur de l'étude, Marcelo Aebi.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !