Pour la mère et le frère de Jonathann Daval, son acte est "impardonnable"

Ce mercredi, le frère et la mère de Jonathann Daval se sont confiés pour la première fois. Au lendemain de la mise en examen de ce dernier pour meurtre sur conjoint, ils ont tenu à exprimer leur solidarité avec la famille d'Alexia Daval.

Ce mardi 30 janvier, lors de la prolongation de sa garde à vue, Jonathann Daval, 34 ans, a avoué avoir tué sa femme Alexia en l'étranglant, il y a près de trois mois au domicile conjugal. L'informaticien qui avait soutenu durant de longues semaines ne pas être impliqué dans ce meurtre, a finalement craqué face aux enquêteurs et avoué l'impensable. Cédric et Martine, le frère et la mère de ce dernier, se sont confiés au micro de BFMTV, au lendemain de la mise en examen de Jonathann Daval pour meurtre sur conjoint. Ils ont tenu à réaffirmer leur soutien à la famille d'Alexia Daval.

"Malgré cet acte on ne peut pas le laisser tomber"

"L'acte est impardonnable", ont jugé la mère et le frère du prévenu. "Depuis les aveux, on a du mal à comprendre. Comment, pourquoi? L'acte n'est pas pardonnable. On aimerait bien tout comprendre, les raisons pour lesquelles c'est arrivé", a poursuivi le frère de Jonathann Daval. "Malgré cet acte on ne peut pas le laisser tomber", a-t-il souligné tout précisant l'avoir eu au téléphone quelques secondes, hier soir. "Il était vraiment en pleurs, il nous dit qu'il est vraiment désolé de ce qu'il a fait, qu'il regrette énormément son acte. Moi je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que je l'aimais", a poursuivi le frère de celui qui jusqu'ici, faisait office de gendre idéal.

"On a découvert qu'il avait un bleu sur l'avant-bras"

Interrogé au sujet de possibles tensions dans le couple que formait Alexia avec Jonathann, le frère de ce dernier a affirmé ne pas avoir été au courant de cet aspect jusqu'ici : "Les tensions, personnellement, je les ai apprises le soir ou le lendemain de la disparition d'Alexia, lorsqu'on a découvert qu'il avait un bleu sur l'avant-bras."

Rubriques

Société