Policier de Toulon : la nouvelle vidéo

Suite à la diffusion d'une vidéo montrant un commandant de police de Toulon frapper des manifestants, une nouvelle vidéo vient d'être dévoilée. On y voit le commandant divisionnaire Didier Andrieux frappé par des gilets jaunes. Des images qui viennent confirmer ses dires selon lesquels il avait été roué de coups par des manifestants, deux heures auparavant. 

Depuis plusieurs jours, le policier Didier Andrieux se retrouve sous le feu des critiques suite à une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et surlaquelle il est possible de voir ce commandant de police toulonnais donner plusieurs coups de poing à un homme acculé contre un mur. Le policier s'en prend également à un second manifestant, qu'il plaque su le capot d'une voiture, en marge du rassemblement des gilets jaunes samedi dernier. 

Une nouvelle vidéo, dévoilée cette fois-ci par l'avocat du commandant de police, montre que Didier Andrieux a été lynché quelques heures auparavant par plusieurs gilets jaunes. La scène, filmée par une femme au balcon de son immeuble, montre plusieurs dizaines de gilets jaunes se tenant sur les voies de circulation. La tension monte près d'un terre-plein central entre quelques policiers et de nombreux manifestants. Didier Andrieux est alors poussé dans le dos par un gilet jaune, puis frappé au sol pendant plusieurs secondes par une dizaine de manifestants. "Oh putain, ils sont en train de lyncher le flic !", s'exclame l'habitante, tout en filmant la scène. 

La vidéo, qui dure près de 2 minutes, ne montre pas ce qui se passe avant et après ce lynchage. 

"C'est un épisode qui se situe 2h30 avant les images qui tournent en boucle, explique Me Bass, l'avocat du commandant de police. C'est le niveau le plus bas de l'escalade de violence qui a suivi et qui trouve son paroxysme avec un niveau de violence encore plus élevé, et qui va donner lieu à des gestes de police à la fois nécessaires pour les interventions, et qui restent proportionnés".

Rubriques

Société