Poisson d'avril : le footballeur Samuel Eto'o victime d'un canular

Le footballeur Samuel Eto'o a récemment été victime d'un canular : pour le 1er avril, le journal Jeune Afrique a réservé une petite blague au sportif, qui de son côté n'a pas du tout trouvé ça drôle. 

Dimanche dernier, le journal Jeune Afrique a fait un poisson d'avril au footballeur Samuel Eto'o. Si ce canular en a fait rire beaucoup, le footballeur, en revanche, n'a pas du tout rigolé, et a même menacé le média de porter plainte

Samuel Eto'o candidat à la présidence camerounaise ? 

Dimanche 1er avril dernier, le journal Jeune Afrique a décidé de faire une farce au footballeur Samuel Eto'o, en publiant une fausse interview avec le sportif durant laquelle il aurait annoncé qu'il se présentait aux élections présidentielles du Cameroun : "Je rêve de la présidence comme Jules César rêvait de Rome" a inventé le média, dont le faux article a été partagé par de nombreux internautes ainsi que par le média France 24

Le footballeur menace de porter plainte

Si cette fausse rumeur a fait rire de nombreux internautes, le concerné, lui, n'a pas du tout bien pris la blague. Une fois que le jeune homme a eu vent de ce poisson d'avril, il s'est empressé de publier un communiqué sur son compte Facebook, où il menace de porter plainte contre le journal Jeune Afrique : "J'estime que les propos tenus à mon encontre portent atteinte à mon honneur et véhiculent de nombreuses allusions malsaines" avant d'ajouter "se réserver le droit d'intenter une action en justice pour diffamation" , peut-on lire. 

Si Samuel Eto'o entretient de très bonnes relations amicales avec le président du Libéria Georges Weah, celui-ci n'apprécie cependant pas que l'on puisse en rire. 

Rubriques

Société