« Plus beau cadeau de ma vie »

Ainsi a parlé Carole Ghosn, l’épouse de Carlos Ghosn, à l’arrivée de son mari à Beyrouth. Un héros pour certains libanais qui le verrait bien remplacer le président actuel, escroc pour les jeunes qui se révoltent contre le pouvoir corrompu de cet état. Carlos Ghosn ne sera pas extradé vers le Japon puisqu’il n’existe aucune convention         entre le Japon et le Liban, et ce malgré une demande d’Interpol. Reste à comprendre comment Carlos Ghosn a réussi à quitter le Japon, pourquoi avoir atterri à Istambul en Turquie…Une sois disante officine mandatée par son épouse ! Nous, on n’y croit pas ! Nous pensons qu’une telle opération relève plutôt de services spécialisés d’un état puissant. Reste à savoir lequel ! Il y a quelques mois, nous avions écrit sur l’ambition politique de Ghosn qui à la fois venait de créer une banque d’affaire à Chypre avec quelques amis russes et se rendait souvent à Beyrouth afin de préparer son arrivée politique. Ce qui est certain, c’est que la rue l’empêchera de devenir même ministre.

Rubriques

Société