Melissa Gentz, une influenceuse de 22 ans, a publié une photo de son visage tuméfié sur les réseaux sociaux. Elle accuse son compagnon, un champion de motocross, de l'avoir battue. 

Publiée le 26 septembre dernier, la photo a créé un véritable buzz sur les réseaux sociaux au Brésil, pays d'où sont originaires les deux protagonistes de cette affaire. Melissa Gentz, une influenceuse de 22 ans, véritable star d'Instagram, a partagé une photo de son visage tuméfié. 

L'auteur des coups ne serait autre que son compagnon, un champion de motocross millionnaire âgé de 25 ans, fils de l'une des familles les plus influentes du Brésil. La jeune femme affirme en commentaire de son post que Erick Bretz l'a violemment frappée dans un accès de rage. «Aujourd’hui est l’unique jour où j’ai ressenti le besoin de ne pas mettre de mascara et de blush sur mon visage… Je ne veux pas cacher ces marques qui racontent mon histoire parce qu’AUCUNE femme ne devrait se sentir honteuse ou être tenue pour responsable d’être victime de violences domestiques», explique-t-elle également.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sabe como temos um lado do nosso rosto que geralmente gostamos mais? Eu gosto do meu lado esquerdo, infelizmente o lado que foi mais marcado pela violência. Hoje foi o primeiro dia que resolvi passar rímel e blush no lado direito do meu rosto. Não vou esconder as marcas da minha história porque NENHUMA mulher precisa ter vergonha ou se sentir culpada por ter sido violentada. 🌷🌸💓 You know how we usually have a side of our face that we prefer more than the other? I like my left side. Unfortunately, it’s the side that was severely bruised by violence. Today was the first day in which I felt like passing some mascara and blush on the right side of my face... I won’t hide the marks of my story because NO woman should feel ashamed of feel blamed for being a victim of domestic violence.

Une publication partagée par 𝙼𝚎𝚕𝚒𝚜𝚜𝚊 𝙻 𝙶𝚎𝚗𝚝𝚣 (@melissalgentz) le

Selon l'enquête de la police de Tampa, où se sont déroulés les faits, Eric Brentz, jaloux, a frappé sa copine après avoir consommé un mélange d'alcool et de médicaments contre l'insomnie. Après l'avoir copieusement insultée, il lui aurait donné plusieurs coups de pied au visage, puis aurait tenté de l'étrangler avec ses jambes.

Pour les avocats du jeune homme, cette accusation est une « fake news » et leur client a « hâte de prouver son innocence devant le juge. »

Photo choc

 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !