Paris : la fac de Tolbiac évacuée au petit matin, après 3 semaines d'occupation

Dès 05h00 ce vendredi matin, une centaine de CRS ont pénétré dans l'enceinte de la faculté parisienne de Tolbiac, occupée depuis le 26 mars dernier...

L'opération d'évacuation de la fac de Tolbiac par les forces de l'ordre a eu lieu au petit matin, ce vendredi 20 avril. « L’évacuation, qui a concerné environ 100 personnes, s’est déroulée dans le calme et sans aucun incident », a fait savoir la préfecture de police par communiqué. Pour leur part, les occupants délogés dénoncent des violences. L'un d'entre eux a été interpellé pour outrage et rébellion. 

Lorsqu'ils ont pénétré dans l'enceinte de la faculté, occupée depuis le 26 mars, la centaine de CRS a essuyé des jets de projectiles, dont des bouteilles en verre. Quelques minutes avant le début de l'opération policière, les occupants ont déclenché l'alarme de l'établissement. Certains se sont alors retranchés à l'intérieur du bâtiment, alors que d'autres tentaient de prendre la fuite en escaladant la grille tout en lançant des projectiles sur les CRS. 

« On était 150 dans l’amphi, ils nous ont chopés comme des lapins », raconte une étudiante qui dénonce l'utilisation de gazages, de coups et d'insultes. Aux alentours de 09h00 du matin, la situation s'est de nouveau tendue aux abords de la faculté lorsque quelques heurts ont éclaté entre les forces de l'ordre et les étudiants. Plusieurs étudiants ont par ailleurs appelé leurs soutiens à se réunir devant la faculté « avant midi ».

Après l'évacuation du site, la préfecture a relevé « des dégradations nombreuses » qui seront exploitées « dans un cadre judiciaire », a-t-elle fait savoir par communiqué.

Rubriques

Société