Paris - deux fêtards tombent dans le coma après avoir bu ce qu'ils pensaient être de l'eau

Deux jeunes hommes ont fait un malaise samedi dernier après avoir bu ce qu'ils pensaient être de l'eau. L'un des deux est actuellement entre la vie et la mort. 

Deux fêtards se trouvaient dans l'établissement Petit-Bain à Paris lorsqu'ils ont bu ce qu'ils croyaient être de l'eau minérale, un liquide qui les a conduits à faire un malaise au cours de la soirée. Dans le coma depuis cette soirée, l'un d'eux serait au service de réanimation, son pronostic vital serait engagé. 

Ils ont bu du GHB

Deux jeunes hommes sont sortis samedi dernier faire la fête au Petit-Bain, situé dans le XIIIe arrondissement de Paris. Durant la soirée, les deux fêtards ont bu une bouteille d'eau minérale, puis, vers 5 heures du matin, ont chacun fait un malaise. L'un des deux a fait une chute sur la piste de danse, et l'autre devant l'établissement. 
Selon le Parisien, les deux hommes, alcoolisés, ne se sont pas rendu compte qu'il ne s'agissait pas d'eau, mais en réalité de GBL, un solvant industriel qui devient après ingestion du GHB, plus connu sous le nom de "drogue du violeur". Les jeunes fêtards seraient majeurs et "consommateurs habituels de produits stupéfiants".

Entre la vie et la mort

Depuis l'incident, les deux jeunes hommes sont dans le coma, l'un d'eux voit même son pronostic vital engagé. Ce dernier se trouve depuis mardi à Pitié-Salpêtrière, au service réanimation. 
L'équipe stups du commissariat du XIIIe arrondissement de Paris mène désormais l'enquête, cherchant également à savoir si l'établissement est responsable de cet incident, ainsi que la provenance de cette fameuse bouteille d'eau. D'après les autorités, la consommation de drogues, en particulier ecstasy et cocaïne, est en hausse dans ce quartier depuis quelques temps. 

Rubriques

Société