Les parents d'Arthur Noyer supplient Nordahl Lelandais d'avouer

Alors que le principal suspect de l'affaire Maëlys est passé aux aveux, avouant avoir tué la fillette, les parents du caporal Arthur Noyer demande à ce dernier de parler. Dans une lettre ouverte, le père et la mère du jeune militaire disparu en avril dernier à Chambéry exigent de Nordahl Lelandais, mis en examen, la vérité. 

Parallèlement à l'affaire Maëlys, dans laquelle Nordahl Lelandais a avoué avoir tué la petite fille, l'ancien militaire demeure également mis en examen dans l'affaire Arthur Noyer. Ses parents demandent des réponses. 

Dans une lettre ouverte transmise au Parisien par leur avocat, le père et la mère du jeune caporal de 23 ans disparu en avril 2017 à Chambéry réclament que le principal suspect, accusé d'avoir assassiné leur fils, parle enfin. « Nous devons savoir, nous saurons », insistent-ils.

« Si vous êtes l'auteur de l'assassinat de notre fils Arthur, que son visage hante vos jours et vos nuits jusque dans l'éternité », écrivent également Cécile et Didier Noyer, dans ce message adressé à l'ancien maître chien, également partagé sur Facebook. 

Depuis vendredi soir, Nordahl Lelandais, qui a avoué mercredi 14 février avoir tué "involontairement" Maëlys, se trouve dans une unité psychiatrique à Lyon. Il souffrirait notamment d'importantes crises d'angoisse. 

Arthur Noyer, jeune caporal appartenant au 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après avoir passé la soirée à Chambéry. Des débris de son crâne ont été retrouvés par un chasseur le 7 septembre dernier à Montmélian. Dans cette affaire, Nordahl Lelandais a été mis en examen pour assassinat en décembre dernier.

Rubriques

Société