On reste calme (bis)

En matière économie aussi on reprend son sang-froid. Après avoir perdu 5 % vendredi, le CAC regagne près d’un 1 % aujourd’hui. Tout le monde (Bruno Le Maire, la Banque de France etmême les keynésiens de l’OFCE) s’accorde pour dire qu’il n’y aura pas d’effet de l’Omicron sur la croissance. Et, de fait, contrairement à nos organismes l’économie française semble s’être adaptée au virus: baisse de l’activité vague 1 (confinement du printemps 2020) : -30%, vague 2 (confinement automne 2020) : -6 % , vague 3 (confinement « light », printemps 2021) : -1 %, vague 4 (été 2021, pas de confinement) : pas d’effet.

Rubriques

Société