Des objets nazis vendus sur le Bon Coin : le site s'excuse

Le site de petites annonces a présenté ses excuses après la mise en vente d'objets nazis...

Les objets nazis, proposés à la vente sur le site de petites annonces Le Bon Coin, ont déclenché la colère d'une organisation juive, qui a d'ores et déjà fait part de son intention de porter plainte.

Ce samedi, un internaute localisé à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, a mis en vente une série d'objets nazis : des étoiles jaunes, des casquettes allemandes SS ainsi que des brassards nazis. Des annonces supprimées dès le lendemain. Dans la foulée, le PDG du Bon Coin, Antoine Jouteau, a présenté ses excuses sur Twitter : "Je présente mes excuses à tous ceux qui, comme moi (...) ont été choqués", tout en se disant "indigné" par "le contenu de ces annonces qui ne respectent pas (les) règles de parution".

Ces annonces sont "malheureusement passées à travers nos contrôles systématiques qui s'appliquent aux 800.000 nouvelles annonces quotidiennes", a poursuivi le directeur du site de petites annonces, tout en soulignant se réserver le droit "d'engager toutes les poursuites nécessaires vis-à-vis de l'auteur et responsable de l'annonce".

Pour sa part, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), qui dénonce des annonces "de nature antisémite notoire", a demandé à "son conseil (...) de déposer plainte contre les auteurs de cette diffusion illicite", apprend-on sur leur site internet.

Rubriques

Société