Nouvelle maison de l'horreur au Texas

Mardi dernier, des policiers texans ont découvert une nouvelle "maison de l'horreur" au Texas, dans laquelle étaient enfermés deux enfants dans une cage pour chien. Deux autres enfants ont été retrouvés couverts d'excréments dans une grange. Leur mère ainsi que le compagnon de cette dernière ont été interpellés. 

La première "maison de l'horreur", comme l'a surnommée la presse, avait été découverte par la police en janvier 2018, lorsque les atrocités se déroulant au sein de la famille Turpin avaient été dévoilées. Cette fois-ci, c'est une nouvelle "maison de l'horreur" qu'ont découvert avec effroi les policiers texans, mardi dernier dans le nord du Texas, à Rhome, petite ville de 1 500 habitants. La police y a retrouvé quatre enfants en bas âge, dont deux se trouvaient entassés dans une cage pour chien et les deux autres étaient couverts d'excréments.

Les policiers avaient fait le déplacement pour ce qui apparaissait comme un simple conflit domestique s'apparentant à des violences conjugales, ce qu'ils ont découvert dépassent l'entendement. A leur arrivée, le couple hurlait depuis près de 5 heures. Les policiers ont alors trouvé le compagnon de la mère de famille, Andrew Joseph Fabila, 24 ans, le visage recouvert de petites coupures sanguilonantes. La mère, Paige Isabow Harkings, 24 ans également, se trouvait à proximité. C'est alors que les agents ont entendu de légères plaintes en provenance d'une grange, où ils ont découvert une fillette de 4 ans et trois garçons de 5, 3 et 1 an. L'aîné et sa soeur se trouvaient dans une cage de 90 centimètres sur 90 centimètres, tandis que les deux autres petits garçons, à peine vêtus, baignaient dans leurs excréments. Tous étaient affamés et assoiffés. 

Les enfants ont été envoyés dans un centre médical, quant à la mère de famille et son compagnon, ils ont été interpellés et placés en détention provisoire. 

Rubriques

Société