La nouvelle campagne choc de Robert Ménard : une femme attachée sur des rails

Marlène Schiappa a d'ores et déjà fait part de son intention de saisir le préfet de l'Hérault...

Robert Ménard est visiblement adepte des campagnes publicitaires chocs. Le maire de Béziers (Hérault), élu en 2014 en bénéficiant du soutien du Front national, a publié ce lundi sur Twitter le visuel d'une nouvelle campagne d'affichage placardée sur les murs de sa commune. L'objectif de cette affiche : promouvoir le déploiement du TGV en Occitanie, notamment entre Montpellier et Perpignan. Une campagne d'affichage qui part donc d'une bonne intention, mais dont la forme est pour le moins particulière...

Et pour cause, on y voit une jeune femme pieds et mains liés, attachée sur les rails d'un chemin de fer avec en arrière plan et vieux train lui fonçant tout droit dessus. Le slogan est lui aussi tout aussi étrange : « Avec le TGV, elle aurait moins souffert », peut-on lire sur l'affiche. 

Une création douteuse qui a immédiatement fait réagir Carole Delga (PS). La présidente du conseil régional, qui estime que cette campagne d'affichage est « une honte », exige son retrait immédiat. « La recherche du buzz à tout prix vous fait tomber dans l’outrance la plus abjecte. Elle ne peut que desservir le combat », a-t-elle fustigé sur Twitter. Quant à l'ancien député PS Sébastien Denaja, il demande à ce que la ministre Marlène Schiappa engage « des poursuites judiciaires (...) sans délai contre l'odieuse campagne lancée par le maire de Béziers ».

« Campagne une fois de plus odieuse, de surcroît venant d’un élu de la République. J’ai saisi ce matin le Préfet afin que tous les recours possibles soient étudiés et activés. Merci pour vos signalements », a répondu dans la foulée Marlène Schiappa, avant que le préfet ne commente, à son tour : « Alors qu’une femme sur trois est victime de violences au cours de sa vie, Monsieur Ménard ne mesure toujours pas la souffrance physique et psychologique qu’engendrent ces atteintes à leur intégrité, pas plus que la mobilisation contre ces violences faites aux femmes qui est une priorité. »

Rubriques

Société