Nouveau mouvement : les "stylos rouges"

Les "Gilets Jaunes" en ont inspiré plus d'un : après les "gyros bleus", voici les "stylos rouges".

Les enseignants en colère

Les "gilets jaunes" ont fait des émules ! Après les "gyros bleus", nom du mouvement porté par des policiers en-dehors du cadre de leurs syndicats professionnels, place maintenant aux "stylos rouges".

Le 12 décembre 2018, un nouveau groupe est apparu sur Facebook, celui des "stylos rouges". Il compte à ce jour près de 27 000 membres. Le mouvement des "stylos rouges" rassemble des "profs en colère, membres de l'Education nationale", pour reprendre les termes employés dans la description du groupe.

Les revendications des "stylos rouges"

Les membres des "stylos rouges" tiennent à faire entendre plusieurs revendications. Ils souhaitent tout d'abord revaloriser l'image de leur profession souvent malmenée. Cela passerait par une meilleure reconnaissance de leur fonction et de leur travail. Concrètement, ils réclament une augmentation des salaires et le dégel du point d'indice de la fonction publique.

Autre souhait : la hausse du nombre d'enseignants, pour diminuer les effectifs dans les salles de classe. Enfin, les "stylos rouges" demandent l'annulation des réformes récentes du Baccalauréat et de Parcoursup (plateforme destinée aux lycéens pour leur permettre d'indiquer leurs choix d'orientation post-bac, très décriée chez les élèves et les professeurs).

Rubriques

Société