Notre-Dame responsable du plomb dans le sang ?

Le 15 avril 2019, une partie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris a brûlé. Depuis, une pollution au plomb affecterait la santé des parisiens.

L’incendie a détruit une grande partie de la cathédrale, le 15 avril 2019. Le Laboratoire central de la préfecture de police a affirmé qu’il n’y avait aucun risque quant à la qualité de l’air. Cependant, l’Agence régionale a repéré un enfant qui présentait un taux de plomb dans le sang supérieur au seuil réglementaire, soit 50 microgrammes par litre. Elle a précisé que ce taux de plombémie n’impliquait pas de “prise en charge thérapeutique particulière”, mais qu’il fallait toutefois “s’assurer que les facteurs d’exposition ont bien disparu”. La santé de l’enfant doit par ailleurs être surveillée.

Une enquête environnementale a donc été ouverte par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France pour en déterminer la ou les causes. Il est conseillé pour toutes les familles avec des enfants de moins de 7 ans et pour toutes les femmes enceintes résidant sur l’Île de la Cité à Paris de vérifier le taux de plomb présent dans leur sang. En attendant, les lieux susceptibles d’être pollués sont interdits au public et les riverains aux alentours de la cathédrale sont invités à nettoyer efficacement leurs logements.

Rubriques

Société