Sept experts du nucléaire et du terrorisme ont passé au crible les mesures de sécurité dans les centrales nucléaires françaises. Leurs conclusions font froid dans le dos. Certaines n’ont même pas été rendues publiques par mesure de sécurité.

Ces experts ont été mandatés par Greenpeace afin d’étudier la sécurité des centrales nucléaires en France. Le but était de savoir si ces installations stratégiques sont suffisamment bien protégées contre le risque terroriste. D’après le Parisien, leurs conclusions sont très inquiétantes, au point que seule une partie d’entre elles seront dévoilées ce mardi, les experts préférant garder secrètes certaines informations sensibles.

L’objectif de Greenpeace était “d’identifier les failles de sécurité et d’alerter les pouvoirs publics et EDF”, afin de savoir “le danger que cela représente” en cas d’attaque terroriste, précise Le Parisien. Le collège d’experts était composé de trois Français, de deux Britanniques, d’une Allemande et d’un Américain.

Les conclusions du rapport sont tellement alarmistes que les experts et Greenpeace, pourtant rompus aux hypothèses les plus inquiétantes ont décidé de ne rendre publique ce matin qu'une version expurgée des informations les plus sensibles”, explique le quotidien. Pour Greenpeace, cette décision se justifie dans la mesure où il “s'agit d'alerter l'opinion et les pouvoirs publics, pas de donner des idées à des personnes mal intentionnées”.

Les installations nucléaires mal protégées

Les experts sont unanimes pour dénoncer un “déficit historique de la protection de nos installations” et notamment concernant les piscines de refroidissement des centrales. Or, les travaux nécessaires au renforcement des installations pourraient coûter “entre 140 et 222 milliards d'euros", ont calculé les experts, "soit entre trois et cinq fois ce qu'EDF a prévu de dépenser pour prolonger la durée de vie des centrales”, ajoute le Parisien.

Interrogé, le directeur du parc nucléaire d’EDF, Philippe Sasseigne affirme que “tous les moyens sont mis en oeuvre et de manière coordonnée, entre EDF et l'État” pour protéger les centrales contre la menace terroriste.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !