Nordahl Lelandais : le récit de ses chaudes nuits à Montpellier

Quand il venait faire la fête à Montpellier, Nordahl Lelandais buvait beaucoup et draguait ouvertement...

Nordahl Lelandais est décrit par ses amis comme un gros fêtard. Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, passé récemment aux aveux et depuis incarcéré en unité psychiatrique, avait le sens de la fête. Lorsqu'il venait à Montpellier, dans l'Hérault, les sorties étaient alcoolisées et les nuits blanches. Il buvait « du whisky, de l’alcool, comme les autres », décrivent ses proches. Il draguait beaucoup. « On l’a vu sortir avec de superbes filles »...

Ces nuits de fêtes se sont déroulées entre 2008 et 2012. Celui qui à l'époque était déjà un ancien militaire est venu pendant cette période faire la fête de nombreuses fois à Montpellier, mais aussi au Cap d'Agde. « Nordahl ? C’était un gros déconneur ! On faisait la fête avec lui quand il venait à Montpellier. On sortait, on buvait. Il buvait comme tout le monde. On était jeunes, célibataires. Il plaisait. Il était sympathique. On ne faisait rien de spécial », se souvient l'un de ses amis. 

Sur Facebook, plusieurs clichés attestent de son état alcoolisé et des réveils difficiles. L'alcool, Nordahl Lelandais en buvait beaucoup. La drogue ? « Il n’en a jamais pris devant moi (...) Quand je vois ce que disent les journaux, ce n’est pas la même personne que j’ai connue », affirme une connaissance. 

Alors que les nuits festives sont lointaines et que les multiples révélations se succèdent dans la presse concernant l'ancien militaire de 33 ans, retourné vivre chez ses parents en Savoie, ses anciens potes de fêtes ont l'impression de se réveiller avec la gueule de bois. Longtemps incrédules, ils ont fini par se résigner. Leur collègue toujours festif, qui "jouait les gays pour déconner", serait en réalité un criminel capable de tuer une fillette.

Rubriques

Société