Nordahl Lelandais a avoué avoir tué Arthur Noyer

Ce jeudi, Nordahl Lelandais a avoué avoir tué Arthur Noyer. Des aveux effectués sur les lieux de la découverte des ossements du jeune caporal. Jusqu'ici, l'ancien militaire niait avoir assassiné le jeune homme. 

Passé aux aveux dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais a également avoué, ce jeudi 29 mars, avoir tué Arthur Noyer, caporal du 13e bataillon de chasseurs alpins. L'ancien maître-chien de l'armée, âgé de 35 ans, avait déjà avoué avoir tué fin août 2017 la petite Maëlys. Il était entendu ce jeudi matin dans le cadre de l'enquête concernant la disparition d'Arthur Noyer, survenue le 12 avril dernier à Chambéry. 

Pour être de nouveau entendu, Nordahl Lelandais a été extrait au petit matin de sa cellule de l'unité hospitalière spécialement aménagée (UHSA) de la prison de Lyon-Corbas, où il est détenu. Il l'a réintégrée aux alentours de 21 heures.

Nordahl Lelandais passe aux aveux sur les lieux de la découverte du crâne d'Arthur Noyer

Emmené sur les lieux de la découverte du crâne du jeune caporal, le 7 septembre dernier au col de Marocaz, à une vingtaine de kilomètres de Chambéry, en Savoie, Nordahl Lelandais a reconnu face aux juges d'instruction avoir tué Arthur Noyer. Lors de ses aveux, son avocat, Maître Alain Jacubowicz, se trouvait également présent. 

Lors de sa précédente audition, Nordahl Lelandais avait reconnu avoir pris en stop Arthur Noyer, mais avait nié l'avoir tué, affirmant l'avoir déposé vivant à un endroit qu'il n'avait pas réussi à préciser. 

Rubriques

Société