"Ne donnez plus au Téléthon" : l'étonnante demande d'une myopathe

Atteinte de dystrophie musculaire, Pascaline Wittkowski trouve inacceptable que des expérimentations soient pratiquées sur des animaux, qui plus est pour des recherches qui n'ont toujours rien donné de concret. 

"Si vous voulez vraiment aider les malades, ne donnez plus au Téléthon", affirme Pascaline Wittkowski, atteinte depuis quarante ans de dystrophie musculaire, une maladie pour laquelle le Téléthon récolte entre autres des fonds. La quinquagénaire, qui habite Le Havre, ne possède aucune autonomie des membres supérieurs et se déplace en fauteuil roulant. Pourtant, Pascaline ne souhaite plus que les Français soutiennent le Téléthon, dont l'édition 2017 s'apprête à être lancée. 

Dans une vidéo rendue publique par Peta France, association de défense des animaux, Pascaline explique les raisons de cet appel. Tout d'abord, la désillusion. En effet, aucun traitement majeur contre la dystrophie musculaire n'a été mis au point en plusieurs décennies de recherche. Ensuite, la colère. Pascaline ne supporte pas que des millions d'animaux aient subi de la vivisection dans des laboratoires, "pour rien".

"Tant de recherches, aucune guérison. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne suis pas un chien", souligne Pascaline Wittkowski. "Moi, je n’ai jamais demandé qu’on torture pour que je remarche, jamais ! Et je réclame à la communauté scientifique que cela cesse", ajoute-t-elle.

Rubriques

Société