Une nageuse paralympique se fait dérober sa prothèse de jambe à quelques jours des Jeux

Rosie Bancroft, née sans jambe droite, vient de se faire voler sa prothèse alors qu'elle s'apprête à prendre le départ aux Jeux paralympiques de Pyeongchang, qui débuteront le 8 mars prochain. Un vol qui pourrait bien l'empêcher de réaliser son rêve. 

Triste mésaventure pour Rosie Bancroft. La nageuse paralympique vient de se faire voler sa prothèse de jambe alors que les Jeux paralympiques de Pyeongchang débutent dans quelques jours seulement. La jeune femme de 23 ans a été victime d'un cambriolage ce dimanche soir. Sur Twitter, elle a confié s'être fait dérober plusieurs affaires dont son passeport, ses cartes bleues et sa voiture. Dans ce véhicule se trouvait quelque chose de très précieux pour elle : sa prothèse de jambe. 

« Je ne peux pas vrai­ment marcher avec mon autre jambe et sans une voiture, ça va être diffi­cile de me dépla­cer », a déclaré la nageuse, née sans jambe droite, à BBC News. Sa prothèse, réalisée sur-mesure, a été mise au point après plusieurs mois d'essais douloureux. 

Rosie Bancroft, désespérée par ce vol qui pourrait l'empêcher de participer aux Jeux paralympiques d'hiver, a lancé un appel déchirant sur les réseaux sociaux. Elle encourage les internautes à la contacter si ils aperçoivent sa voiture, une Fiat 500 bleue. La nageuse a absolument besoin de sa prothèse de jambe pour pouvoir poursuivre ses entraînements et aller au bout de son rêve : participer aux prochains Jeux paralympiques. 

Rubriques

Société