Moscou : ils ont étudié le crâne d'Hitler

 

Philippe Charlier, médecin légiste, s'est récemment rendu à Moscou avec son équipe de scientifiques afin d'étudier les ossements d'Hitler. Ils ont ainsi pu élucider le fameux mystère : ces os sont-ils bien ceux du dictateur ? 

Plus de 70 ans après sa mort, on entend encore parler de théories de complot selon lesquelles le Führer ne serait pas mort, mais aurait pris la fuite en Argentine. Philippe Charlier a souhaité rétablir la vérité, et est ainsi parti à Moscou pour étudier les fameux restes d'Adolf Hitler

"Tant pis, la vérité historique doit sortir"

Philippe Charlier et son équipe ont filé droit à Moscou afin d'étudier les restes du corps d'Adolf Hitler. Après toutes les théories montées, le médecin légiste a voulu voir de ses propres yeux les ossements du dictateur, et mettre fin une bonne fois pour toutes à toutes ces hypothèses.  "Pour Moscou, découvrir que les restes d’Hitler conservés depuis toutes ces années n’étaient pas les vrais aurait été une catastrophe. Mais ils y étaient prêts. Tant pis, la vérité historique doit sortir". 

La thèse du suicide, plus plausible 

C'est mardi soir sur France 2 dans le reportage infrarouge : le mystère de la mort d'Hitler que l'on a pu en savoir plus sur ces interrogations. Adolf Hitler serait bien mort le 30 avril 1945, il se serait probablement suicidé : "un orifice de sortie de balle d’arme à feu au niveau pariétal gauche. On n'a pas d’orifice d’entrée. Ça peut être un tir par le dessous de la bouche, ou sur la partie droite du crâne au niveau temporal" explique Philippe. 

De plus, lui et son équipe ont pu constater en état tout ce que les Russes avaient retrouvé lorsqu'ils ont pénétré le bunker où se trouvait Adolf, à savoir entre autres un bout du sofa couvert de sang, où Hitler était assis lorsqu'il s'est donné la mort. Enfin, avec son équipe Philippe a aussi pu examiner des dents, qui correspondraient à celles d'Hitler, ce dernier souffrant d'une pathologie appelée la parodontopathie, il ne lui restait ainsi plus beaucoup de dents en bon état ! 

Rubriques

Société