Mort vivant, un revenant ?

Un gérant d’un funérarium en Meurthe-et-Moselle a été déclaré mort par sa caisse de retraite ainsi que sa banque alors qu’il est toujours en vie.

Un retraité du nom de Jean-Claude Tydex a dû prouver son existence à sa caisse de retraite qui l’a déclaré mort. Depuis trois semaines, l’homme attend que cette grossière erreur soit rectifiée.

L’homme gère un funérarium dans sa commune depuis une dizaine d’années. Le 20 décembre 2019, il avait reçu un courrier officiel le déclarant comme mort. Il a déclaré dans le journal Lorraine Actu : « Ma banque a reçu un courrier le 3 décembre pour savoir comment faire avec mon compte alors que j’étais décédé. Mais je suis bien vivant ! Elle a fait parvenir à mon épouse une lettre pour demander comment gérer ma succession ».

Jean-Claude Tydex a dû prouver son existence et réagir rapidement à cette étonnante nouvelle le concernant. Il explique les démarches qu’il a dû effectuer : « J’ai dû produire un certificat de vie, un extrait de naissance et donner une copie de ma carte d’identité pour bien prouver que je suis en vie ! » avant d’ajouter : « La caisse a bien reçu mon dossier mais à ce jour, je n’ai toujours pas de réponse. Ma banque, je vais la contacter ce mardi. Cela fait trois semaines que je suis officiellement mort. J’aimerais bien connaître le fin mot de cette histoire. Est-ce une erreur ? Une mauvaise blague ? ».

Rubriques

Société