Mort de Stephen Hawking : sa seconde femme accusée de le maltraiter

Elaine Mason a été mariée au scientifique Stephen Hawking, décédé ce mercredi 14 mars à l'âge de 76 ans. Celle qui a partagé sa vie entre 1995 et 2006 est accusée de l'avoir maltraité. 

Ce mercredi 14 mars, Stephen Hawking est décédé à l'âge de 76 ans. Le célèbre astrophysicien britannique aura défié durant 40 ans les prédictions des spécialistes qui estimaient qu'il n'avait plus longtemps à vivre à cause de la maladie de Charcot, dont il était atteint. 

Stephen Hawkins avait épousé en septembre 1995 Elaine Mason, en secondes noces. L'infirmière qui s'était occupé du scientifique dans les années 80 était alors soupçonnée de graves maltraitances sur son époux. Le couple divorce onze ans plus tard, en 2006. "Elle est la raison pour laquelle je suis parti. C'est la raison pour laquelle tout le monde part. Il est impossible de concilier la façon dont elle a traité Stephen avec l'éthique de notre profession. Je ne veux plus parler de ça parce que ça me rappelle des souvenirs douloureux", confiez au sujet d'Elaine Mason une autre infirmière qui l'avait côtoyée.

"Elle l'a fait se noyer dans son bain en veillant à ce que l'eau rentre par le trou de la trachéotomie"

Des accusations également étayées par le témoignage de la fille de Stephen Hawkins, qui avait raconté les humiliations subies par son père : "Elle lui a fracturé le poignet en le claquant sur son fauteuil roulant. Elle l'humiliait en ne lui donnant pas sa bouteille pour uriner et en le laissant se mouiller. Elle lui a tailladé la joue avec un rasoir. Elle l'a fait se noyer dans son bain en veillant à ce que l'eau rentre par le trou de la trachéotomie. Elle l'a laissé dehors dans le jardin un jour de canicule".

Les autorités, qui avaient ouvert une enquête, se sont alors heurtées aux allégations de Stephen Hawkins qui soutenait ne pas avoir fait l'objet d'une quelconque maltraitance. Elaine Mason, qui a d'ailleurs récupéré beaucoup d'argent lors du divorce, n'a jamais été condamnée. 

Rubriques

Société