Mondial 2018 : quand Boris Johnson compare Poutine à Hitler

Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères, a lâché une bombe mercredi dernier en comparant l'utilisation par Poutine de la Coupe du Monde de 2018 à celle d'Hitler avec les Jeux olympiques en 1936. 

Le ministre britannique Boris Johnson a souhaité s'assurer à ce que les supporters britanniques seraient en sécurité lors du Mondial 2018, mais il a alors également affirmé que Poutine utilisait cette Coupe du Monde comme propagande, de la même manière qu'Hitler pour les Jeux olympiques de Berlin en 1936

Boris Johnson lance un défi aux autorités russes

Mercredi dernier, Boris Johnson faisait la demande à Moscou d'avoir la certitude que les supporters britanniques seraient en sécurité durant le Mondial de 2018, affirmant «c'est leur devoir, selon le contrat de la Fifa, de faire attention à tous les fans», avant d'ajouter «le défi que je lance aux autorités russes, c'est de montrer que les 24.000 candidats britanniques qui ont des tickets pour la Coupe du monde seront bien traités, seront en sécurité».  

"Franchement, c'est à vomir"

Si le ministre britannique des Affaires étrangères souhaitait apaiser les tensions avec la Russie et garantir la sécurité des fans britanniques lors de la prochaine Coupe du Monde, son intervention devant la commission parlementaire mercredi dernier n'a pas dû passer inaperçue. En effet, il a approuvé les paroles d'un parlementaire britannique qui aurait comparé Poutine à... Hitler ! Accusant Poutine de se servir de la Coupe du Monde de 2018 dans son pays comme un moyen de propagande, de la même manière qu'Hitler l'avait fait avec les Jeux olympiques de Berlin. «Oui, je pense que la comparaison avec 1936 est juste. Franchement, c'est à vomir de penser à Poutine en train de se glorifier lors de cet événement sportif » a déclaré Boris.  

S'il souhaitait améliorer ses relations avec le pays, ce n'est pas gagné ! 

Rubriques

Société