Le moine pris pour Xavier Dupont de Ligonnès témoigne

Frère Jean-Marie Joseph s'est confié au sujet de l'opération qui a eu lieu le 9 janvier dernier, au monastère Notre-Dame de Roquebrune-sur-Argens (Var), après que des témoins l'aient confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès, accusé d'avoir tué toute sa famille en 2011 à Nantes.

Frère Jean-Marie Joseph, 53 ans, est « tombé des nues » lorsqu'il a appris que l'opération policière qui s'est déroulée le 9 janvier dernier dans son monastère était due à sa ressemblance avec Xavier Dupont de Ligonnès, le père de famille recherché depuis 2011 suite aux assassinats de sa femme et de ses quatre enfants. 

En effet, le 9 janvier, le moine qui a fait voeu de silence a été interrogé par les enquêteurs lors de l'opération qui s'est déroulée au monastère Notre-Dame de Roquebrune-sur-Argens (Var), après que deux fidèles l'aient pris pour le père de famille dont on a perdu la trace depuis maintenant près de 7 ans.

Le moine pris pour Xavier Dupont de Ligonnès témoigne

« Je suis tombé des nues. Certaines choses peuvent correspondre, certes, comme la taille – je mesure 1,82 mètre - ou l’âge - j’ai 53 ans -. Pour le reste, je ne lui ressemble pas du tout (…)», a-t-il précisé à LCI.

Bien que le frère Jean-Marie souligne que les policiers ont été ce jour-là « très polis, très courtois », il déplore : « Mais ce jour-là, tout était disproportionné. Venir déranger un monastère comme ça… On ne se cache pas, tout le monde peut venir à tout moment nous voir. Pas la peine de nous faire une telle publicité ».

Le mystère Xavier Dupont de Ligonnès, qui n'a donc pas été retrouvé, demeure entier...

Rubriques

Société