Mila ne regrette rien

Ce lundi 3 février, une jeune fille de 16 ans du nom de Mila, a été invitée sur le plateau de Quotidien à la suite de ses propos virulents tenus sur les réseaux sociaux.

Il y a quelques semaines, l’adolescente avait publié sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle elle tenait des propos violents envers l’islam. Cette dernière a déclaré “détester la religion musulmane” avant de proférer des insultes à son égard.

Dès la diffusion de sa vidéo, Mila a fait l’objet d’un cyber harcèlement, de menaces de mort et de viol et a dû être déscolarisée. Une enquête a été ouverte pour “provocation à la haine à l’égard d’un groupe de personnes, en raison de leur appartenance à une race ou à une religion déterminée” mais a rapidement été classée sans suite.

Ce lundi 3 février, la jeune fille a pris la parole sur le plateau de télévision de Quotidien : “Il fallait que je montre une image différente que la fille sur cette vidéo. Et je me suis dit que ça ne ferait pas plus de mal d'être à la télévision. Je ne regrette absolument pas mes propos. Je n'ai pas à me cacher pour cette raison” avant d’ajouter : “Il y a une différence entre une religion et des personnes. Ceux qui ne font pas la différence sont débiles. Je ne regrette absolument pas mes propos, c’était vraiment ma pensée, mais je m’excuse, un petit peu, pour les personnes que j’ai pu blesser et qui pratiquent leur religion en paix”.

Rubriques

Société