Meurtre sauvage au Canada

Le corps sans vie d'Ophélie Martin a été découvert ce mercredi dans un champ, à Yamachiche, au Canada. La jeune fille aurait été abattue de deux balles dans le dos. Les enquêteurs cherchent à comprendre les raisons de ce terrible meurtre, tandis que deux hommes sont activement recherchés.

Cette étudiante en droit, âgée de 19 ans, était portée disparue depuis quelques heures lorsque son corps a été retrouvé par un promeneur, mercredi dernier dans un champ de Yamachiche, au Canada. 

La dernière personne à l'avoir vue vivante se prénomme Laurie Mongrain. Les deux jeunes filles qui se connaissent depuis dix ans se sont croisées dans leurs voitures respectives et se sont fait un signe de la main. Depuis, plus personne n'a revu Ophélie en vie. 

La jeune fille aurait été tuée par arme à feu, selon les premiers éléments de l'enquête. La nuit de sa mort reste encore à éclaircir, mais les enquêteurs ont établi qu'elle se trouvait en compagnie d'une autre jeune fille et de deux hommes, lorsque la soirée a viré au cauchemar. Dans des circonstances encore troubles, la seconde jeune femme, âgée de 21 ans, est parvenue à s'échapper. Blessée, elle a été transportée à l'hôpital et ses jours ne sont pas en danger. 

Dans cette affaire qui reste encore à éclaircir, deux hommes sont activement recherchés pour meurtre et tentative de meurtre : Francis Martel, 31 ans, et René Kègle, 38 ans.

Rubriques

Société