Meurtre d'Angélique : l'épouse de David Ramault va se constituer partie civile

L'avocat de la femme du meurtrier présumé d'Angélique Six a rapporté ce mercredi que sa cliente allait se constituer partie civile dans ce dossier. 

Elle vivrait un véritable calvaire, c'est pourquoi elle porte plainte pour vandalisme après des dégradations commises au domicile familial, et s'apprête à se constituer partie civile. La femme de David Ramault, le violeur et meurtrier présumé d'Angélique Six, 13 ans, dit être la cible d'insultes et de menaces. Son avocat, Me Hervé Corbanesi, assure que sa cliente n'avait décelé "aucun signe avant-coureur" chez son mari, laissant penser qu'il pouvait commettre de tels actes.

"C’est une femme qui est complètement détruite, comme on peut l’imaginer, qui vit un véritable calvaire, qui a tout perdu en une fraction de seconde. Qui rétrospectivement se dit qu’elle a vécu avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas. C’était un couple normal qui vivait dans la normalité, bien intégré socialement. Après plus de 20 ans de vie commune, elle ne comprend pas, elle est complètement abasourdie. Elle n’avait vu aucun signe avant-coureur", a affirmé l'avocat à FranceInfo.

Pour Me Corbanesi, l'épouse de David Ramault est une "victime collatérale" du meurtre d'Angélique Six. "Elle se retrouve du jour au lendemain sans maison, elle doit vivre dans la clandestinité, elle a pris le maquis social, elle ne peut même plus mettre les enfants à l’école compte tenu des faits que nous connaissons tous et qui sont sur la place publique compte tenu de la conférence de presse qu’a donnée le premier magistrat du parquet de Lille en début de semaine."

Rubriques

Société