Une mère ne sera pas jugée pour avoir poignardée mortellement l'institutrice de sa fille

La mère de famille a été déclarée "irresponsable" par la cour d'appel de Toulouse. En juillet 2014, elle avait porté des coups de couteau mortels à l'institutrice de sa fille...

Coup dur pour la famille de l'institutrice poignardée par la mère d'une élève en juillet 2014. Cette dernière vient d'être déclarée irresponsable par la cour d'appel de Toulouse.

Fabienne Terral-Calmès était mère de deux fillettes

En juillet 2014, à la veille du départ des grandes vacances, Fabienne Terral-Calmès, institutrice de 34 ans, avait été poignardée à mort par une mère de famille, persuadée qu'elle voulait lui prendre sa fille. La maîtresse en poste à l'école Édouard-Herriot d'Albi, dans le Tarn, avait été tuée devant toute sa classe par Rachida, aujourd'hui âgée de 51 ans. Le meurtre de la jeune enseignante, maman de deux petites filles, avait suscité une vague d'émotion et d'indignation dans toute la France.

Fabienne Terral-Calmès

Mais la meurtrière de l'institutrice ne sera jamais jugée pour ce crime, puisque ce jeudi elle a été déclarée irresponsable pénalement par la cour d'appel de Toulouse, en raison de troubles psychiatriques. « La cour a considéré que son discernement était totalement aboli. Cette décision va permettre à cette femme d’être là où est sa place, à l’hôpital », a fait savoir l'avocat de la femme de 51 ans, Me Alexandre Martin. 

Avant de passer à l'acte, la mère de famille qui souffrait de troubles paranoïaques, venait tout juste de sortir d'une hospitalisation en clinique psychiatrique. 

Rubriques

Société