Une mère laisse agoniser son bébé pendant une semaine pour aller faire la fête

Originaire de Russie, une adolescente de 17 ans a préféré abandonner son bébé de neuf mois pour aller faire la fête avec ses amies. Le petit a agonisé pendant plus d’une semaine avant de dépérir, de faim et de soif.

Triste découverte dans la ville de Rostov-sur-le-Don, en Russie, où la jeune Viktoria Kuznetsova, âgée de 17 ans, a délaissé son enfant pour pouvoir sortir pendant une semaine avec ses copines. C’est durant cette semaine que la jeune femme, lassée par son nouveau rôle de mère, abandonne sciemment le petit Egor chez elle. L’enfant, âgé de neuf mois seulement a agonisé pendant plus d’une semaine avant de décéder.

La jeune femme souffrait de l’absence du père du petit, parti faire son service militaire depuis quelques semaines. Délaissant son enfant au profit de ses amies, Viktoria l’a laissé dans son landau et a fermé la porte de sa maison à clef. Elle repassera une seule fois dans la semaine pour nourrir son chien, sans même prêter attention à son petit.

Lors de son jugement, la jeune adolescente n’a pas exprimé le moindre remords, et a confirmé que la mort de son enfant n’était pas accidentelle. La jeune femme a été condamnée à six ans et demi de prison. La juge a confirmé que le décès de Egor a été causé par son état de déshydratation et de famine. Le mari, dévasté par cette nouvelle, a immédiatement demandé le divorce.

Rubriques

Société