Quatre bébés avaient été découverts dans le congélateur familial...

La justice va devoir se prononcer sur la question de la responsabilité de la mère et notamment d'éventuels dénis de grossesse à répétition, trois ans jour pour jour après la macabre découverte de petits corps dans le congélateur de Ramona Canete, 38 ans. Celle-ci va devoir répondre face à la cour du meurtre de ses cinq nouveau-nés, retrouvés à son domicile de Louchats, en mars 2015. 

5 corps de bébés conservés au froid

Sur le banc des accusés, Ramona Canete sera seule, son mari ayant été disculpé par l'enquête. L'ouvrier agricole affirme ne rien avoir su des cinq grossesses de sa femme désormais accusée de "meurtres sur mineurs", menées à terme entre 2005 et 2015. C'est d'ailleurs lui qui a prévenu les autorités après avoir retrouvé le cadavre d'un premier bébé au domicile familial. Une terrible découverte faite par l'une des deux filles adolescentes du couple : le corps sans vie d'un nourrisson, caché dans un sac isotherme. L'autopsie du bébé révélera qu'il était né 48 heures auparavant et qu'il était tout à fait viable. 

Dans les heures qui suivront cette macabre découverte, les gendarmes découvriront quatre autres nourrissons, morts, enfouis dans le congélateur familial. Tous étaient nés viables. 

Ramona Canete, visiblement "déboussolée", était alors aussitôt placée en unité de soins psychiatriques. Elle encourt désormais la réclusion criminelle à perpétuité à l'issue de son procès qui devrait se terminer ce vendredi 23 mars. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !