La mère de Djamila Boutoutaou, condamnée en Irak à la perpétuité pour son appartenance à l'organisation Etat Islamique, demande de l'aide "pour elle et sa fille". 

"Je suis déchirée", confie la mère de la Française Djamila Boutoutaou, condamnée récemment à la prison à vie en Irak, où elle était jugée par la Cour pénale centrale de Bagdad (Irak) pour son appartenance au groupe État Islamique. 

"C'est le coeur d'une mère qui appelle au secours. Je demande de l'aide pour moi et ma fille", implore-t-elle face aux journalistes de France 3. Pour cette mère qui dit avoir trouvé sa fille "amaigrie" et "très pâle" lors de la retransmission de son procès à la télévision, la sentence est "injuste". 

Mariée à un musulman radical à l'âge de 17 ans

Djamila Boutoutaou s'est mariée à un jeune Français alors qu'elle n'avait que 17 ans. Un jeune homme connu pour sa pratique d'un islam radical. Suite à ce mariage, elle a quitté le lycée et s'est coupée de sa famille. Sa mère explique qu'elle aurait ensuite tout tenté pour s'extraire de cette union, en vain. 

Le couple finira par partir pour la Syrie en 2014, où le mari de Djamila mourra aux combats. La jeune femme sera par la suite interpellée et incarcérée. 

Sa mère souhaite son retour en France"Elle a des choses à nous dire", fait-elle valoir. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !