Les médicaments sans ordonnance contre le rhume sont les plus dangereux

D'après 60 Millions de Consommateurs, les médicaments contre le rhume vendus sans ordonnance sont les plus dangereux...

Selon 60 Millions de Consommateurs, qui a passé au crible la composition de 62 médicaments délivrés sans ordonnance et couramment utilisés, se soigner tout seul n'est pas sans risque. Pour les besoins de son livre "se soigner sans ordonnance" en kiosque ce 14 novembre 2017, l'association a étudié de près les risques qu'encourent les consommateurs à s'automédicamenter, et leurs conclusions sont alarmantes.

En effet, 45% de ces médicaments présentent un "mauvais rapport efficacité/tolérance" et parmi ces derniers, les médicaments pour le rhume font office de mauvais élèves. De plus, ces médicaments sont souvent commercialisés à un prix bien plus élevé que les médicaments vendus sur ordonnance.

Parmi les références couramment utilisées par les consommateurs pour se soigner et qui sont considérées comme dangereuses, on retrouve l'Actifed Rhume Jour & Nuit, qualifié par le magazine de "séduisant, mais dangereux" à cause de "risques trop nombreux" engendrés par ses substances actives. Actifed Rhume est pour sa part "un cocktail à bannir au vu des risques" et le Dolirhume paracétamol et pseudoéphédrine se voit épinglé également, pour sa composition qui associe le paracétamol à un vasoconstricteur, pouvant causer des effets indésirables graves.

60 Millions de consommateurs juge que le Nurofen est "un non-sens pour traiter un nez qui coule", quant au RhinAdvil Rhume, les experts qui signent l'étude estiment qu'il doit être "formellement déconseillé pour un simple rhume" à cause de sa longue liste d'effets secondaires possibles et contre-indications.

Enfin, l'Humexlib Paracétamol Chlorphénamine est aussi déconseillé. "Mieux vaut s'en passer", affirment les experts qui conseillent de bien lire la notice des médicaments vendus sans ordonnance pour juger soi-même du bénéfice-risque à les prendre.

Rubriques

Société